Une bonne place pour les étudiants ÉNEPS de la filière GEII au challenge Persycup 2017 sur le Campus

Distinction / prix - Étudiant

le 1 juin 2017

Le 18 mai dernier, 120 étudiants de l’UGA et Grenoble-INP participaient au challenge Persycup.

Cette compétition de robotique est un événement grand public, qui a pour but de présenter les développements et le dynamisme grenoblois dans le domaine des sciences et technologies.

Qui participait ? Quels résultats ? 

Parmi les participants de la filière Génie Électrique et Informatique Industrielle de l’IUT, 7 élèves de 1re année à l’ÉNEPS ont tenté 2 des 4 défis de la journée :
- Première épreuve : faire un parcours en suivant une ligne et marquer des buts dans un minimum de temps. Les 2 robots « Lardon » et « Bobby », construits au cours de l’année universitaire étaient à l’œuvre. Ils sont arrivés respectivement 12e et 6e sur 16.
- Ligue Chrono-Izi-makers : en 3 heures, il fallait construire sur place un robot, dont la fonction était de lancer des balles dans le camp adverse, ceci à l’aide de carton, scotch, ciseaux et des modules détecteurs de distance ultra son. L’équipe ÉNEPS a fini 5e sur 8.

Beaux joueurs, Aurélien et Reian, deux étudiants, étaient prêts pour le challenge avec un robot en état de marche, mais les places étant limitées, ils ont laissé la préférence à leurs camarades dont les réalisations étaient, selon eux, plus abouties.

Un grand Bravo pour les performances du jour à Benoit, Cyprien, Kevin, Marie, Maxime, Sébastien et Valentin !

Quels ressentis ?

Fierté : sur l'IUT, le groupe ÉNEPS est le seul groupe à avoir construit son robot de A à Z. Les cartes ne leur ont pas été données, ils les ont fabriquées eux-mêmes.
Gestion du temps et du stress : ils travaillent sur le projet depuis septembre à raison de 4h par semaine et plus encore à l’approche du challenge. Les deux dernières semaines, ils se sont couchés tous les soirs à 22h pour être frais et prêts.
Travail en équipe : savoir déléguer, se respecter les uns les autres même en cas de désaccord.

Le bilan à chaud et les leçons à tirer pour tous les étudiants de la promotion, qui ont travaillé sur le sujet sont qu’ils ont appris la patience, à se relever des échecs et toujours recommencer et à garder leur sang-froid face aux problèmes de programmation.

Et si c'était à refaire ? « On commencerait plus tôt à se mettre au travail sérieusement et on profiterait de l'analyse de nos difficultés ! ».

Et après ?

Le prochain défi sera la coupe nationale de robotique qui se tiendra à Cachan du 7 au 10 juin où l’équipe ÉNEPS comptera 5 participants. Bonne chance à nos élèves !

La robotique est une filière d’avenir. Ne serait-ce que sur le territoire de Rhône Alpes, on estime à plus d’une cinquantaine le nombre d’entreprises offrant des solutions sur ce marché.  Peut-être l’un de nos étudiants sera-t-il tenté par cette orientation ?